Tous les amateurs de tribunes le savent, la Vraie Coupe d’Europe, celle qui nous fait faire des kilomètres complètement débiles un jeudi soir, c’est l’Europa League. Laissons la Champion’s League aux amateurs de football champagne et ruons-nous sur la plus belle des compétitions européennes. Et après vous avoir conté un magique Malmö-Copenhagen, place aujourd’hui à une autre affiche terriblement excitante en tribunes. Une de ces affiches ou au moment du tirage tu te dis « Je dois y aller », surtout quand il s’agit d’une destination aussi facilement accessible.

L’avantage d’Amsterdam c’est le combo vol-hôtel pour à peine plus de 100 balles. Par contre, une fois que t’as ça et que tu pars à la quête d’un billet c’est nettement moins drôle. Billetterie réservée aux abonnés ou aux personnes habitant aux Pays-Bas, système de paiement que seul le Benelux utilise, ça n’a pas été de tout repos. Alors j’avoue, très honteusement d’ailleurs et je crois que c’est la dernière fois que j’ai utilisé ce site de merde, j’ai fini par me résoudre à utiliser Viagogo. Heureusement, le billet que j’ai trouvé n’était pas vendu excessivement cher mais tout de même, avec le recul je m’en veux d’avoir filé du pognon à ces voleurs. Mais bon, c’est fait et surtout, le match en valait la peine.

C’était la première fois que j’allais voir la tifoseria amstellodamoise en action après avoir vu bon nombre de vidéos de leur avant-match (genre celle-ci) j’avais hâte de voir ce que ça pouvait donner en tribunes. Quant au mecs du Legia, aka des gros Polaks avec des voix qui ont 10x la portance de la mienne, j’allais également les découvrir ce soir-là. Autant dire qu’une certaine excitation me guettait, c’est peut-être pour ça que je me suis tapé 25km à pied en ville durant la journée d’ailleurs !

Je n’ai pas assisté à la fameuse « entrada » des locaux car pas arrivé du bon côté du stade, mais dès mon arrivée dans celui-ci, le parcage était déjà plein, comme je m’y attendais. Et les mec ne sont pas venus là pour acheter du terrain ! Il s’agit probablement de l’une des prestations les plus abouties qu’il m’ait été donné de voir et entendre de la part d’un parcage. Tout le monde participe et ça fait un bruit de malade mental. Il n’y a rien de raciste dans ce que je vais dire, mais je pense que les mecs de l’Est ne sont pas fait comme nous. Ou en tout cas leurs cordes vocales ont un truc que les nôtres n’ont pas. Mais les observer et les écouter pendant 90 minutes, ce fut un régal même si le fait de ne pas les avoir vu craquer la moindre torche fut un peu décevant. Mais dans le genre « match où je serais bien incapable de vous narrer ce qu’il s’est passé sur le terrain », celui-ci vient se placer là.

Et avec tout ça, je ne vous ai encore même pas parlé des locaux, qui furent tout sauf mauvais en termes d’ambiance même si je m’attendais à un poil mieux, mais je fais clairement la fine bouche. Cette tribune m’a vraiment fait penser à la ville d’Amsterdam : hétéroclite et complètement ravagée. De grosses poussés par moments avec 2-3 chants bien connus mais juste remixés ce qu’il faut pour qu’ils paraissent uniques. J’ai les poils qui se sont dressés plus d’une fois durant 90 minutes, surtout quand la tribune locale le parcage décidaient de s’y mettre en même temps.

Je me répète, mais l’Europa League, c’est vraiment un pied géant très régulièrement. Et ce n’est pas ce match qui m’aura fait changer d’avis.

Fiche technique

23 février 2017

Ajax Amsterdam-Legia Varsovie 1:0

Europa League

Amsterdam ArenA, 52’285 spectateurs

Prix du billet : 25€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s