Si vous êtes un lecteur assidu (ou si vous faites une petite recherche sur le site), vous aurez remarqué mon « léger » attachement au Dynamo Dresden et compris que les supporters du 1. FC Magdeburg faisaient partie des meilleurs d’Allemagne. Vous imaginez donc bien ce qu’un match entre les deux peut donner, sachant en plus que les deux se détestent au plus haut point.

Après avoir déjà assisté aux derbys contre Aue et Rostock, la réception de Magdeburg était presque la cerise sur le gâteau. Probablement ce qui se fait de mieux en Allemagne de l’Est. Et une nouvelle fois j’ai eu le plaisir de faire découvrir la plus belle ville d’Allemagne à quelqu’un qui, même habitué des tribunes, a particulièrement aimé ce derby.

Comme d’habitude, le stade se remplit très tôt et les Magdeburger sont présents dans le parcage très longtemps avant le match. C’est peut-être d’ailleurs la seule petite déception du match : le manque d’animosité entre les deux tribunes avant et même pendant le match. L’ambiance n’en a pas été mauvaise pour autant, loin s’en faut, mais ça manquait d’un tout petit peu de piment.

Pourtant, le parcage déploiera un tifo un peu moqueur à l’intention du Dynamo, puisqu’il fait allusion à la victoire en Coupe des vainqueurs de Coupe en 1974, précisant qu’il ne s’agit pas d’un rêve. Référence est ainsi faite à un chant des supporters jaunes et noirs dont les paroles parlent d’un rêve qu’ils font de jouer un match de Coupe d’Europe. C’est de bonne guerre.

Du côté des locaux, c’est un tifo sur deux tribunes qui est déployé : simple et efficace, à l’allemande.

Sans vouloir faire le blasé que je ne suis pas, il s’agissait de ma 8e visite à Dresden et du coup, l’ambiance ne m’a pas surpris puisque je commence à en avoir l’habitude. Mais pour un novice, c’est quand même parfaitement le genre de match à voir pour se plonger dans l’univers des divisions inférieures allemandes. C’est quand même un régal un stade plein avec deux publics comme ceux-ci.

Je dois bien admettre que même avec un parti pris évident sur ce match, la prestation des visiteurs aura été de haut vol. C’est un conseil qui vaut ce qu’il vaut, mais si un jour vous vous décidez à aller voir un match de 2e ou 3e division allemande, débrouillez-vous pour choisir un match où soit le Dynamo, soit le Hansa Rostock soit le 1. FC Magdeburg jouent à l’extérieur ; vous ne serez jamais déçus. Et si en plus vous arrivez à les voir jouer l’un contre l’autre…

Il s’agissait de ma 8e visite, j’en suis à ce jour à 13 et malgré certains trajets pas très intelligents (souvenez-vous ce voyage, ou encore celui-là), je n’ai jamais regretté une seule seconde.

Fiche technique

16 mars 2019

SG Dynamo Dresden-1. FC Magdeburg 1:1

2. Bundesliga, Deutschland

Rudolf-Harbig-Stadion, 30’500 spectateurs

Prix du billet : 45.10€

Matchs durant le même séjour : Eisbären Berlin-RB München (hockey sur glace), Berliner Athletik Klub 07-Chemnitzer FC

3 commentaires sur « 2019-03-16 SG Dynamo Dresden-1. FC Magdeburg »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s