Je vous ai déjà régulièrement parlé de mon amour pour les premiers tours de Coupe, surtout allemande. Si vous avez lu cet article, vous ne pouvez plus ignorer que Rostock est une destination incontournable en Allemagne, et pas que pour le foot comme le prouvent les photos en bas de l’article. Mais alors ce match face au Hertha Berlin (tiens, le hasard fait que c’est souvent face au Hertha que je vis des soirées magiques, je vous raconterai bientôt…) était encore d’un autre niveau. Il y avait le côté découverte, c’est sûr. Mais pas que.

Comme je m’intéresse de près au monde des tribunes, je savais qu’il existait une rivalité entre les deux tifoserias (en même temps c’est assez facile avec les clubs de l’Est, partez du principe qu’ils sont ennemis avec tout le monde), mais je ne savais pas encore qu’elle passerait ce soir-là une étape supplémentaire.

Contrairement au match contre Stuttgart, j’étais cette fois en latérale, proche des ultras de Rostock. J’étais à la buvette au moment où ils ont entonné leur premier chant de la soirée, une bonne demi-heure avant le match. Et là j’ai su que j’allais passer une bonne soirée.

Les deux tribunes avaient fait un appel aux gens à venir vêtus de blanc, l’impression visuelle est plutôt sympa, tout comme le gros craquage des Berliner à l’entrée des joueurs. C’est plus calme côté Rostock, mais il se réservaient pour la suite…

Le parcage s’embrase

De par ma localisation je n’ai pas beaucoup entendu le secteur visiteurs, mais quelle performance des locaux ! J’étais tellement scotché par leur tribune que mon voisin m’a à un moment donné fait signe, en étant mort de rire, que le match se déroulait de l’autre côté. Preuve de mon attention pour ce qu’il se passait sur le terrain.

Puis tout à coup, en cours de deuxième mi-temps, la tribune des locaux se pare d’une grande voile. Rien de surprenant, c’est une méthode connue qui précède généralement un craquage de torches massif et qui permet aux vilains méchants ultras qui allument des fumigènes de se « préparer ». Sauf que là, c’est autre chose qui était prévu.

Quelque chose se prépare…

Une fois abaissée, une bonne cinquantaine (?) de types en sortent sur la gauche, côté parcage et semblent exhiber quelque chose en sa direction. Vu la réaction de celui-ci, je ne tarde pas à comprendre qu’il s’agit d’une bâche volée et j’apprendrai par la suite que les mecs du Hertha ne savaient pas qu’elle était en possession des Rostocker (comme abordé brièvement dans cet article, le vol d’une bâche est l’humiliation suprême pour un groupe ultra). Bref, cette petite exhibition aura pour effet de faire passer ce match de légèrement tendu à complètement électrique, comme la vidéo ci-dessus vous permet de le constater brièvement.

Echange d’amabilités entre les deux tribunes

Alors on pourrait évidemment avoir un long débat sur l’utilité ou non de ce genre d’actes, mais une chose est certaine, ça a donné à ce match un surplus de tension, rendant l’ambiance encore un peu plus folle. Les mecs du Hertha ont évidemment cessé toute activité après ce passage animé mais le reste du stade est devenu fou et malgré le score défavorable, l’ambiance est encore montée d’un cran.

C’est toujours difficile de décrire une ambiance ou un ressenti sans l’avoir vécu. Même en vidéo, c’est difficile de transmettre ce ressenti. Mais une chose est sûre, c’est que j’ai à ce jour visité 231 stades et j’en ai connu des ambiances. Et celle-ci fait incontestablement partie des 5 meilleures.

L’Allemagne de l’Est est définitivement un monde à part.

Fiche technique

14 août 2017

FC Hansa Rostock-Hertha BSC 0:2

DFB Pokal, Deutschland

Donbass Arena, 22’400 spectateurs

Prix du billet : 32€

Matchs durant le même séjour : Holstein Kiel-Eintracht Braunschweig, SV Eichede-FC Kaiserslautern, VfL Osnabrück-Hamburger SV

3 commentaires sur « 2017-08-14 FC Hansa Rostock-Hertha BSC »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s