En terme d’ambiance, un match entre le PSG et l’ASSE était probablement ce qui se faisait de mieux en France dans les années 2000, et même avant. Evidemment qu’il y a d’autres matchs énormes (Lyon-Sainté, OM-PSG et j’en passe), mais quiconque a mis les pieds au Parc des Princes avant 2010 sait que c’était absolument fou quand ça chantait de tous les côtés. Que l’on aime ou pas ce club. Alors si en plus vous ajoutez dans le stade un parcage plein* de supporters aussi bruyants que ceux de l’ASSE, vous avez le mix parfait.

* Petit aparté pour les plus jeunes d’entre vous : un parcage plein en France, c’est quelque chose qui existait il y a encore 3-4 ans, avant que les autorités françaises ne décident que se déplacer à travers le pays n’était pas une liberté dont jouissait les supporters de football.

Revenons-en à nos moutons, et bien malheureusement, de mix parfait il n’y a pas eu ce jour-là. Car ce match était le premier de « l’ère d’après ». L’ère sans ultras dans le Parc des Princes. Cela faisait suite à de très nombreux mois de conflits entre ultras et le club ainsi qu’entre ultras entre eux. Ce n’est pas ici que vous trouverez le détail de cette longue histoire mais le résultat était là : en ce 7 août 2020, il y avait plus de flics (tendus comme des strings) que d’ultras aux abords du Parc.

Un stade sans ultras, c’est généralement assez triste. Mais alors un stade comme celui-ci, que j’avais (heureusement) déjà pu voir dans ses plus belles années, vidé ainsi de son âme, c’est à pleurer. Premièrement car le stade est à moitié vide (moins de 23’000 personnes pour une telle affiche) mais surtout car il était dénué de toute ambiance organisée.

Le seul point positif de ce match et de cette absence d’ultras locaux, c’est que de ma position en latérale, j’ai entendu le parcage chanter durant 90 minutes, et c’était plutôt agréable. Mais c’est une bien faible consolation par rapport à ce qu’aurait dû être ce match.

Fiche technique

7 août 2010

Paris Saint-Germain-AS Saint-Etienne 3:1

Ligue 1, France

Parc des Princes, 22’689 spectateurs

Prix du billet : 45€

Matchs durant le même séjour : aucun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s