Il y a des associations comme ça, telles que « Magdeburg-Premier tour de Coupe d’Allemagne », qui sonnent comme des douces mélodies à mes oreilles. Car un week-end de premier tour de Coupe qui commence par un match à Magdeburg ne peut être qu’un bon week-end.

Contrairement à ma première visite des lieux, j’ai cette fois eu le temps de faire un petit tour dans la ville, qui m’a laissé une bien meilleure impression que la première fois. J’y passerais pas 3 semaines de vacances, mais ça vaut un petit coup d’oeil quand même.

Même si le 1. FC Magdeburg fait partie des nombreux ennemis de mon club de coeur en Allemagne, je me rends toujours avec plaisir dans leur stade qui est à n’en point douter l’un des plus fervents du pays (et j’en ai vu quelques uns…). Deux petites déceptions tout de même ce soir-là : l’absence d’activité du côté des fans de Darmstadt (qui ont eu quelques problèmes avec les forces du désordre à l’entrée) et l’ouverture du score rapide des visiteurs, tuant un peu le suspense dans l’oeuf. Pour le reste par contre, je n’ai pas été déçu. Et ça commence pas une petite vidéo.

L’entrée des joueurs s’est déroulée en plusieurs temps. Tout d’abord, un immense lancer de papelitos (pour les non-initiés, chaque siège est garni d’un petit sachet de feuilles de journaux déchirées qu’il s’agit de lancer dans les airs au signal donné). S’en suis une marée de drapeaux bleus et blancs suivi dans la foulée d’un bon nombre de torches pour un effet visuel toujours aussi sympa. Ce genre d’animations font partie de celles que je préfère : c’est simple et efficace, on n’est jamais déçu du résultat.

Si Magdeburg est un stade qui me plait autant, c’est parce que c’est l’un des seuls où les 4 tribunes sont actives régulièrement. La latérale dans laquelle j’étais situé est très régulièrement debout durant tout le match et participe activement aux chants et gestuelles, ce qui est déjà assez rare. Et ce qui l’est encore plus, c’est de voir les 2 autres tribunes (en gros, VIP et familles) participer à certains chants et gestuelles. Un chant peut ainsi être lancé par la tribune des ultras puis successivement repris par les 3 autres, et ce de manière assez fréquente.

Le résultat n’a qu’une influence légère sur la prestation vocale du stade et d’un côté, je me dis qu’heureusement que le parcage n’était pas plein à craquer et en délire, parce que je n’aurais vraiment pas su où donner de la tête.

Ce ne sera pas faute de vous l’avoir dit et redit, mais Dresden, Magdeburg et Rostock, c’est le tout haut du panier en Allemagne. Pour ceux qui n’y sont pas encore allés, vous avez le temps de préparer votre futur voyage quand on retrouvera un semblant de liberté !

Fiche technique

17 août 2018

  1. FC Magdeburg-SV Darmstadt 98 0:1

DFB-Pokal, Deutschland

MDCC-Arena, 20’165 spectateurs

Prix du billet : 37€

Matchs durant le même séjour : FC 1910 Lössnitz-SSV Markranstädt, FC Erzgebirge Aue-FSV Mainz 05, FC Carl Zeiss Jena-1.FC Union Berlin, FC Energie Cottbus-SC Freiburg

2 commentaires sur « 2018-08-17 1. FC Magdeburg-SV Darmstadt 98 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s