Parmi les nombreux stades qui se situent dans un périmètre pas trop large de chez moi, le Stade Marcel Verchère de Bourg-en-Bresse n’était pas franchement en tête de la liste de ceux que je voulais visiter. Sauf qu’un petit événement aller s’y dérouler en cette fin de mois de juillet 2016 : le club local recevait le Racing Club de Strasbourg, qui fêtait son retour dans le football professionnel après avoir connu la relégation administrative et plusieurs années de galère dans les divisions inférieures. Ca valait donc le coup d’aller y jeter un œil.

En plus, je venais de dévorer un livre (Neuf fois le tour de la Terre pour mon club) écrit par un supporter strasbourgeois qui n’a pas raté un match officiel de son club en plus de 17 ans (!), série uniquement interrompue par le Covid (s’il lit ces lignes, qu’il sache qu’il a tout mon respect !). Cet ouvrage m’avait plongé au cœur de l’histoire de ce club, me donnant ainsi envie d’aller voir « en vrai » ce que ça donnait, quelques années après les avoir vu pour la dernière fois.

Si le Racing est un club historique en France, on ne peut pas en dire autant de son hôte du jour. Et si La Meinau, le stade strasbourgeois, respire le foot, on ne peut pas en dire autant de son homologue situé à Bourg-en-Bresse, qui soyons honnête ne ressemble à rien – les photos ci-dessous parlent presque d’elles-même.

Côté ambiance, rien à signaler non plus du côté du public local. Ou plutôt si ! La seule chose ressemblant à de l’ambiance à laquelle nous avons eu le droit, c’est à un « clapping » lancé par ce qui devait être l’équipe féminine juniors et quelques cheerleaders. Oui, vous avez bien lu, et si le cœur vous en dit, vous allez même pouvoir voir et entendre en regardant la vidéo ci-dessous.

C’est peut-être mignon tout plein, mais ce n’est pas exactement ce que j’étais venu voir. Mais ce n’est pas tout à fait pour le public local que nous étions venus et heureusement, du côté du parcage, on ne jouait pas dans la même catégorie.

La tribune qui leur était réservée n’était pas pleine (le match joué un vendredi soir n’aidant pas), mais c’est quand même un bon nombre de Strasbourgeois qui avaient fait le déplacement pour ce grand retour dans le giron professionnel du foot français. Quelques torches viennent agrémenter l’entrée des joueurs, derrière une petite banderole en alsacien mais dont la traduction est assez aisée : « Nous sommes de nouveau là ! ».

Même si ce n’est certainement pas ce match qui est le plus représentatif du potentiel du public strasbourgeois, mais ça a quand même largement suffi pour que je ne regarde le terrain que de manière très épisodique. Et pis bon, disons-le, un public qui a un chant sur l’air des « Lacs du Connemara » mérite quoiqu’il arrive le respect !

J’avais le sourire pour deux raisons en sortant du stade : j’avais passé une bonne soirée et une semaine après, j’allais être à… Strasbourg pour assister au premier match de leur saison à domicile, qui avait la bonne idée de se dérouler le lendemain de mon anniversaire. Tout un programme.

Fiche technique

29 juillet 2016

Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01-RC Strasbourg Alsace 0:0

Ligue 2, France

Stade Marcel Verchère. 2’520 spectateurs

Prix du billet : 14€

Matchs durant le même séjour : aucun

Un commentaire sur « 2016-07-29 Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01-RC Strasbourg Alsace »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s