Vous me pardonnerez le fait que, plus de 13 ans après que ce match se soit joué, je n’en garde qu’un souvenir assez flou. Probablement que si l’ASSE s’était imposé j’aurais pu vous raconter plus en détail cette soirée, mais mon incapacité à être au stade lorsque Sainté remporte un derby m’en empêche une nouvelle fois.

Pourtant, ce match me permet d’aborder un sujet intéressant lorsque l’on parle de se rendre au stade : celui d’assister au match dans une tribune « ennemie ». Une tribune remplie de gens qui ne supportent pas la même équipe que toi et qui, pire que ça, détestent profondément l’équipe que tu soutiens. Je parlais récemment de certaines règles à respecter dans un stade et s’il y a bien un moment où il faut en respecter certaines, c’est quand tu supportes l’ASSE et que tu vas en tribune latérale à Lyon. Et c’est également valable pour tout match où une grosse rivalité existe entre les deux équipes.

La première question à se poser : faut-il afficher ses couleurs ? En tant que fervent défenseur du fait qu’un stade n’est pas un endroit dangereux, je ne vois pas de raison majeure de ne pas les afficher, pour autant bien sûr qu’on ne prenne pas place dans la tribune des ultras locaux, mais là faut quand même être particulièrement débile. En revanche, ailleurs dans le stade, ça ne me semble pas interdit ni même dangereux, pour autant que le comportement qui va avec soit adapté.

Même si des actes profondément crétins existent et sont allégrement relayés par les médias lorsqu’ils se produisent, dans le 99% des cas, un supporter « lambda » portant l’écharpe de son club ne sera pas inquiété. En revanche, j’ai déjà assisté à plusieurs scènes où un supporter visiteur s’est fait subtiliser son écharpe plus ou moins délicatement. Typiquement le genre de mecs qui va aller se plaindre dans les médias qu’il est un honorable père de famille qui n’avait rien demandé. Sauf que dans les quelques cas auxquels j’ai assisté, ce gentil père de famille s’était transformé en immense crétin qui se croyait en terrain conquis et qui se permettait allégrement d’insulter tout son monde. Au bout d’un moment, faut réfléchir un peu et ne pas venir pleurer par la suite.

J’ai aussi souvent assisté à des matchs où je faisais partie du public local et durant lesquels des supporters adverses étaient proches de moi. Malgré un profond mépris pour leur club, à aucun moment il ne m’est venu à l’esprit de leur dire quoi que ce soit. En revanche, il en aurait été bien différemment s’ils avaient commencé à faire les malins et à provoquer tout leur entourage.

Durant le match c’est pareil ; je ne pense pas qu’il soit interdit de supporter son équipe, même en infériorité dans un stade ennemi. Se lever sur un but n’est pas un comportement que je considère comme répréhensible. En revanche, se lever et penser en premier lieu à insulter ses voisins l’est beaucoup plus. Et sans prôner la violence, il ne faut pas s’étonner si de temps en temps une mandale se perd en chemin.

Durant ce match à Lyon, je me rappelle avoir porté une écharpe verte. J’aurais bien voulu vous raconter comment j’ai fêté un but stéphanois, mais de but il n’y eut pas. Mais à aucun moment je ne me suis senti en danger parce que je ne supportais pas la « bonne » équipe. Tout au plus ai-je eu droit à quelques chambrages, rien de plus.

Car finalement le foot, c’est surtout ça : beaucoup de chambrage et de petites piques. Mais dans le foot, et plus particulièrement dans le monde des tribunes, comme dans tous les autres domaines de la vie, il existes des règles qui le régissent. Ne pas les respecter, c’est simplement prendre le risque de se faire rattraper par la patrouille.

Fiche technique

26 août 2007

Olympique Lyonnais-AS Saint-Etienne 1:0

Ligue 1, France

Stade Gerland, 38’438 spectateurs

Prix du billet : 64€

Matchs durant le même séjour : aucun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s