Le fil conducteur de ce week-end du mois de mai 2016 aura été la difficulté à me procurer des billets pour les matchs que j’avais ciblé. Après avoir dû violer mes principes pour le match de la veille à Bremen sur lequel je reviendrai prochainement, j’ai du me résoudre à prendre place dans un endroit très inhabituel pour moi lors de ce match à Sankt Pauli : dans le parcage visiteurs. Dernier match de la saison oblige, les billets dans le reste du stade sont partis très vite et la seule solution qu’il me restait pour entrer dans le stade c’était d’assister au match avec les supporters de Kaiserslautern. Pas vraiment dans mes habitudes, mais ça change un peu.

A l’époque, c’était la première fois que je mettais les pieds dans un parcage en Allemagne, j’avais donc hâte de voir ce que ça donnait, notamment au niveau de la fouille. Et étonnamment, je n’ai pas trouvé celle-ci plus poussée qu’à l’accoutumée même si le fait d’être arrivé après le gros des troupes a bien du aider.

Je prends place tout en haut du parcage, qui est sans surprise très bien garni. Ce match de fin de saison ne comporte aucun enjeu mais malgré cela, le bas de la tribune aura été particulièrement actif. Dans la zone où je me situais c’était moins animé, mais les familles et autres supporters lambda ne se privaient pas d’encourager les leurs à leur manière. Mention spéciale à ce couple de septuagénaires juste devant moi qui aura chanté durant 90 minutes.

Difficile en revanche de juger la prestation du public local vu ma position, mais j’en ai beaucoup profité pour admirer le stade qui, comme je vous l’avais déjà confessé lors de ma première visite, est à mes yeux le plus beau d’Allemagne. Et quoi que l’on pense du FC Sankt Pauli, il est impossible de ne pas reconnaître que son identité si particulière lui confère un certain charme.

Il s’agissait pour moi du dernier match hors compétitions internationales auquel j’allais assister cette saison-là. Et moins d’un mois plus tard, direction Marseille pour un Angleterre-Russie « légèrement » animé !

Pour finir sur une info utile, si un jour vous vous rendez au Millerntor-Stadion, n’hésitez pas à aller manger une goulasch dans le biergarten jouxtant le stade avant le match, ça vaut le détour.

Fiche technique

15 mai 2016

FC Sankt Pauli-1. FC Kaiserslautern 5-2

2. Bundesliga, Deutschland

Millerntor-Stadion, 29’546 spectateurs

Prix du billet : 28€

Matchs durant le même séjour : SV Werder Bremen-Eintracht Frankfurt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s