Certains s’étaient moqués de moi à l’époque, et pourtant j’avais fait de ce match une de mes priorités durant cet Euro. En plus de son aspect historique, je me réjouissais de voir à l’œuvre deux publics qui m’intriguaient beaucoup. Et comme si ça ne suffisait pas, le match avait lieu à Bordeaux, ville que je pouvais enfin découvrir. Le programme s’annonçait donc plutôt pas mal.

Si ces deux équipes m’attiraient, c’est parce qu’elles font partie des rares présentes à cet Euro qui sont suivies par un groupe à tendance ultra. Et si je me plains souvent du manque d’ambiance dans les matchs internationaux – qui est notamment due à l’absence d’ultras, souvent peu enclins à côtoyer l’ennemi sous la bannière nationale – celui-ci devait échapper à la règle.

Du côté autrichien, même si j’étais situé à l’exact opposé d’eux, j’ai pu voir un joli petit groupe de mecs motivés et surtout, fait assez rare en compétition internationale, un tifo en début de match. Réalisation simple mais très efficace, comme vous le verrez sur les photos ci-dessous. Ils ont vraiment été bons durant tout le match, malgré le score en leur défaveur. Le seul problème pour eux ? Les Hongrois étaient un cran au-dessus.

De leur côté, pas de bâche visible de ma position, mais une ribambelle de drapeaux nationaux. Et surtout un imposant groupe de types tout de noir vêtus, avec une inscription « Magyarország » (Hongrie) en blanc sur la poitrine : les mecs ne sont clairement pas là pour enfiler des perles. Un peu de pyrotechnie et surtout des chants très puissants et assez symboliques des pays de l’Est : t’as toujours l’impression que les mecs ont des voix 10x plus puissante que la tienne.

Le seul bémol de leur part, c’est malheureusement les quelques gestes « légèrement » déplacés aperçus ici ou là, mais loin de moi l’idée de généraliser un public à cause de ceux-ci. Evidemment que leur réputation les précède mais je me contenterais ici de parler d’ambiance et à ce niveau ils ont réellement assuré.

Bien loin de certaines rencontres internationales soporifiques auxquelles j’ai pu assister, cet Autriche-Hongrie restera comme un des points forts de mon périple français de 2016.

Fiche technique

14 juin 2016

Autriche-Hongrie 0:2

Euro 2016, France

Matmut Atlantique, 34’424 spectateurs

Prix du billet : 55€

Matchs durant le même séjour : Angleterre-Russie, Pologne-Irlande du Nord, Irlande-Suède, Roumanie-Suisse, Allemagne-Pologne, Belgique-Irlande, Suisse-France, Russie-Pays de Galles, Croatie-Espagne, Suisse-Pologne, France-Irlande

8 commentaires sur « 2016-06-14 Autriche-Hongrie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s