Un derby, quel que soit la date à laquelle il se joue dans la saison est toujours un match à part. Ce Stuttgart-Karlsruhe ne fait pas exception à la règle tant les deux publics se détestent cordialement. Mais en ce dimanche d’avril 2017, le scénario de la saison vient ajouter une tension supplémentaire autour de ce match.

En remportant celui-ci, Stuttgart peut quasiment assurer sa promotion en Bundesliga tout en condamnant de manière presque définitive son ennemi à la chute en 3e division. Ce n’était pas définitif mathématiquement mais dans l’esprit des supporters des deux camps c’était assez clair. D’ailleurs, ceux du VfB ne manquaient pas de le rappeler à leurs homologues en chantant un dur mais correct « Wir steigen auf und ihr steigt ab » (Nous montons pendant que vous descendez). On est quasiment là dans le rêve de tout supporter : fêter un titre ou une promotion tout en envoyant le rival en enfer.

Si ce scénario plait évidemment beaucoup du côté des locaux, le parcage visiteurs a l’air bien moins réjoui et on sent une certaine tension dans ses rangs, avec notamment une entrée très remarquées des ultras de « KA ». Les hostilités sont lancées.

Le stade est évidemment plein à craquer et je prends place tout en haut de la latérale, un peu plus haut que je ne l’aurais souhaité mais les billets sont partis très vite.

Il s’agissait de ma 4e visite à Stuttgart et j’avais déjà pu apprécier leur tribune, qui fait selon moi partie du top en Allemagne. Et après avoir déployé un joli tifo sur toute leur tribune, je dois bien avouer qu’ils ont été fidèles à l’image que j’en avais. Bien aidés par la situation des deux équipes au classement et par le déroulement du match, leur prestation a largement été à la hauteur de l’événement. La communion avec leur équipe en fin de match, derrière une banderole « Derby-sieger » de circonstance, prouvera bien l’importance de ce match aux yeux de tous.

Mais pour qu’un match soit excellent, il faut deux tribunes. Et du côté du parcage, malgré le score et la saison pourrie que vivait leur équipe, c’est resté très solide. Toute la tribune est vêtue de chasubles bleus et blancs pour un rendu du plus bel effet. Quelques pots de fumée en début de match, un gros craquage un peu plus tard et quelques provocations bien senties pour la tribune d’en face, tous les éléments d’un derby étaient réunis. L’énervement était bien palpable sur la fin, ce qu’on peut aisément comprendre. Mais avec une équipe à la hauteur de ce public, Karlsruhe ne descendait pas cette année-là.

De par leurs parcours sportifs un peu chaotiques, ces deux équipes ne se rencontrent que trop rarement. Mais chacun de leurs retrouvailles vaut le détour et la perspective d’un derby « retour » dans le nouveau stade de Karlsruhe n’est pas pour me déplaire.

Ce n’est probablement pas le derby le plus médiatisé d’Allemagne (du moins quand on ne suit pas les championnats de ce pays assidument) et pourtant, je le recommande vivement !

Fiche technique

9 avril 2017

VfB Stuttgart-Karlsruher SC 2:0

2. Bundesliga, Allemagne

Mercedes-Benz Arena, 58’000 spectacteurs

Prix du billet : 63.50€

Matchs durant le même séjour : Eintracht Braunschweig-SG Dynamo Dresden

2 commentaires sur « 2017-04-09 VfB Stuttgart-Karlsruher SC »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s