Dans la très longue liste des derbys d’Europe occidentale auxquels je souhaitais assister au moins une fois, celui de Wien occupait une bonne place. Si je voulais chipoter je dirais que j’aurais préférer y assister dans le stade du Rapid, mais le calendrier est ainsi fait. Ce n’est que partie remise.

Contrairement à certains de mes voyages dans des contrées inconnues, je n’apprendrais rien à personne en disant que Vienne est une ville à faire au moins une fois tant elle regorge de choses à voir et à visiter. Et si en plus vous avez l’occasion d’aller assister au derby de la ville, n’hésitez pas une seconde. Je n’arrive pas à le mettre au niveau du derby de Stockholm, pour des raisons que j’expliquerai ci-dessous, mais ça vaut quand même la peine !

Je ne sens pas de tension particulière aux abords du stade et je rejoins rapidement ma place, située idéalement pour me forger une bonne opinion des deux publics. A ce sujet, si vous vous le demandez, absolument aucune difficulté pour se procurer un billet, le stade ne faisant d’ailleurs pas le plein, à ma grande surprise.

Côté Austia, ça démarre plutôt bien avec un premier tifo, une grande voile sur laquelle apparaissent sobrement le logo du club et sa date de fondation ; simple et efficace comme on dit. On aura même le droit à un deuxième tifo pour la deuxième mi-temps, avec une longue voile avec l’inscription « In Wien nur wir » (Il n’y a que nous à Vienne) et le logo de l’Ostblock qui se dresse devant, le tout accompagné de pots de fumée noire et de quelques torches pour un effet vraiment sympa.

Malheureusement, l’ambiance du côté des Violets ne sera pas à la hauteur de leurs animations visuelles. Suis-je tombé sur le mauvais match ? Je ne sais pas, toujours est-il que vocalement, c’était très faible. Je n’avais vraiment aucun parti pris avant le match donc je juge de la manière la plus neutre possible et ma déception est à la hauteur de l’attente que j’avais.

En face par contre…

Pas de tifo, mais uniquement des craquages de torches et autres artifices assez massifs qui font toujours leur effet. Mais alors quelle prestation visuelle et vocale ! Le parcage est plein à craquer et tout le monde participe aux chants et gestuelles. En termes purement « ultra », il s’agit peut-être d’une des prestations les plus abouties qu’ils m’ait été donné de voir ces dernières saisons, ils ont été très impressionnants. Ils ont en plus profité de l’apathie des locaux pour offrir une véritable démonstration.

J’avais pas mal d’attentes de leur côté également, et c’est peu dire qu’ils ne m’ont pas déçu. L’envie d’aller assister à un match dans leur stade n’en ressort que grandie !

Quelques petites tensions à la fin du match, avec notamment quelques mecs qui se dirigent vers les loges présidentielles sans être inquiétés le moins du monde, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Je parlais au début de cet article de la comparaisons avec le derby de Stockholm, et la grosse différence réside dans le fait que lors de ce dernier, les deux publics ont été bons. Pour le reste, je ne peux que vous conseiller Vienne et son derby.

Fiche technique

1 septembre 2019

FK Austria Wien-SK Rapid Wien 1:3

Bundesliga, Österreich

Generali Arena, 14’615 spectateurs

Prix du billet : 39€

Matchs durant le même séjour : Favoritner AC-SV Gerasdorf Stammersdorf, San Marino-Belgique, Triestina SSD-Piacenza Calcio, Slovénie-Israël, Luxembourg-Serbie

3 commentaires sur « 2019-09-01 FK Austria Wien-SK Rapid Wien »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s