Les vrais le savent, il n’existe que deux vrais clubs à Leipzig et l’un d’eux est le BSG Chemie Leipzig. Un peu moins de deux ans après avoir découvert ce public lors d’un derby de feu, c’était du côté de Berlin que j’avais rendez-vous avec eux. Et pas dans le stade le plus célèbre de la capitale allemande, puisque ce match de 4e division a lieu au Stadion Lichterfelde et son horrible piste d’athlétisme bleue, situé au Sud de la ville. Il faut s’armer de patience pour s’y rendre, mais le club ayant la bonne idée de lister les différents moyens de s’y rendre sur le billet, ça rend la tâche un peu plus simple.

Comme à mon habitude, j’avais acheté mon billet à l’avance, mais j’en aurais sans autre trouvé sur place le jour même puisque seuls 770 spectateurs garniront les gradins (ce qui est tout à fait respectable pour un match de ce niveau), donc plus de la moitiés sont là pour encourager le club visiteurs !

Malgré qu’il évolue entre la 4e et la 5e division, le Chemie Leipzig est suivi par une public fidèle et bien des clubs de niveau supérieur – et pas qu’en Allemagne – aimeraient bien pouvoir avoir ce genre de parcage un vendredi soir ! Les photos parlent d’elles-mêmes.

Même si je m’attendais à voir un joli parcage, qui était la raison principale de ma présence ce soir-là, je ne m’attendais probablement pas à être si bien servi. En plus de leur prestation vocale franchement excellente, qui plus est dans un stade ne possédant pas de toit, leur craquage en début de match fût un régal pour mes yeux. Je suis en général assez fan de ces animations pyrotechniques derrière des bâches en partie transparentes et celle du jour fût particulièrement réussie.

Comme j’avais pu le constater, le répertoire de chants des ultras du Chemie est varié et change un peu des mélodies que l’on a l’habitude d’entendre dans tous les stades, comme le prouve notamment cette petite vidéo

Malgré le froid extrême dans la Capitale ce soir-là (merci le vin chaud !), je n’ai pas regretté une seconde d’avoir fait ce détour même si les matchs au programme ce week-end là étaient loin d’être ceux que j’avais imaginés dans un premier temps. Les erreurs en groudhopping, ça arrive aussi, mais ça permet de découvrir des coins encore plus improbables que prévu !

Fiche technique

13.12.2019

FC Viktoria 1899 Berlin-BSG Chemie Leipzig 1:0

Regionalliga Nordost, Deutschland

Stadion Lichterfelde, 770 spectateurs

Prix du billet : 11€

Matchs durant le même séjour : FSV Optik Rathenow-SV Lichtenberg 47, FC Lokomotive Leipzig-FC Rot-Weiss Erfurt

2 commentaires sur « 2019-12-13 FC Viktoria 1899 Berlin-BSG Chemie Leipzig : un parcage en feu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s