Un peu moins de deux semaines après ma première visite au stade Bonal pour un match face à Nice, décision était prise d’y retourner pour une plus grosse affiche.

L’idée eut un certain succès puisque 8 personnes étaient de la partie. Réparties en deux voitures – précision qui aura son importance – le rendez-vous était donné directement devant le Stade Bonal. D’un côté, une Peugeot 205 avec un confort quelque peu sommaire et de l’autre une BMW bien confortable. Le hasard faisant bien les choses, c’est dans cette dernière que je prends place.

Pourtant, la journée n’avait pas commencé de la meilleure des manières. Pris d’une envie naturelle pressante juste avant d’embarquer, je trouve un buisson derrière lequel faire mon affaire. Mauvaise idée puisqu’à peine retourné, je suis cueilli par deux agents ; il faut dire que le buisson en question n’était pas bien loin d’un poste de police. Ca restera à jamais le pipi le plus cher de ma vie.

Les choses allaient tout de suite mieux une fois installé dans la voiture. Tout se passe bien, les kilomètres défilent et nous arrivons largement dans les temps au stade. Ce qui sera loin d’être le cas de la 2e voiture, qui a rendu l’âme sur le trajet, à peu près à mi-distance ! Pas une simple panne, mais vraiment une fin de vie pour une Peugeot qui aura rendu de bien fiers services.

Plutôt que d’assister au match, ses occupants feront le trajet retour en taxi avec apparemment un chauffeur fan de Michel Sardou, pour le plus grand malheur de certains.

Pendant ce temps-là, les 4 chanceux dont je faisais partie purent assister sans aucun souci au match. Comme bien souvent lorsque de l’OM se déplace, le stade est rempli de suceurs supporters expatriés. Je garde néanmoins un léger mais bon souvenir de ce match passé aux côtés des ultras locaux, seule zone du stade où la présence de bleus et blancs était clairement inenvisageable.

Le plus paradoxal dans tout ça, c’est que ceux qui se souviennent probablement le mieux de cette journée sont ceux qui n’ont pas assisté au match !

Fiche technique

31 janvier 2004

FC Sochaux-Montbéliard-Olympique de Marseille 2:1

Ligue 1, France

Stade Auguste-Bonal, 19’754 spectateurs

Prix du billet : 15.80€

Matchs durant le même séjour : aucun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s