Se retrouver à Toulouse à peine 24h après avoir assisté à un match à Lille n’était pas forcément l’étape la plus logique de mon Euro 2016, géographiquement parlant. D’ailleurs, ce match n’était dans un premier temps pas prévu, mais le projet initial était de toute façon de retourner sur Bordeaux.

C’est donc après un vol matinal que nous arrivons sur Bordeaux, avant de prendre un train en direction de la Ville Rose pour assister à ce Russie-Pays de Galles. Et après avoir déjà vu à l’œuvre les Anglais, Irlandais et Nord-Irlandais, je m’attendais un peu au même style d’ambiance. Eh bien c’est peu dire que j’ai été surpris en bien ! Et donc une occasion supplémentaire d’entendre le chant ci-dessous, « tube » de cet Euro 2016.

Nos places étaient dans la tribune réservée aux Gallois, qui m’ont immédiatement plu en entonnant un chant dont les paroles sont « We know who we are, Sheep shagger bastards, we know who we are ». Traduction littérale « On sait qui on est, des enculeurs de moutons », reprenant ainsi ironiquement le surnom donné aux Gallois.

Le stade est très majoritairement acquis à la cause des Gallois, les Russes n’occupant qu’une faible partie de la tribune opposée à la nôtre. Ceux-ci étaient d’ailleurs nettement moins « actifs » que lors du premier match durant lesquels je les avais vus, ce « fameux » match contre l’Angleterre.

Le stade a donc une toute autre allure que lors de ma première visite et la proximité avec les Gallois était vraiment plaisante. Certainement l’une des plus belles ambiances que j’ai pu vivre durant cet Euro. Ca valait donc largement le « petit » crochet et le retour sur Bordeaux au beau milieu de la nuit.

Fiche technique

20 juin 2016

Russie-Pays de Galles 0:3

Euro 2016, France

Stadium Toulouse, 28’840 spectateurs

Prix du billet : 55€

Matchs durant le même séjour : Angleterre-Russie, Pologne-Irlande du Nord, Irlande-Suède, Autriche-Hongrie, Roumanie-Suisse, Allemagne-Pologne, Belgique-Irlande, Suisse-France, Croatie-EspagneSuisse-PologneFrance-Irlande

8 commentaires sur « 2016-06-20 Russie-Pays de Galles : « Don’t take me home ! » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s