Même si c’est assez rare, il y a quand même certains de mes voyages qui ne sont pas dictés par le foot. « Pas dictés » ne veut cependant pas dire qu’il n’y aura pas de foot au programme, mais simplement que ce n’est pas l’objectif premier.

Cet objectif lors du dernier week-end de février 2012, c’était le concert de Rammstein. Mais évidemment, comme certains de mes compagnons de voyage sont aussi fans de foot, on s’est dans un 2e temps penché sur le calendrier footballistique de la ville des Peaky Blinders (RIP Polly !) et c’est donc ce Birmingham-Nottingham qui nous est proposé en apéro du concert du soir.

Foot et concert étaient les 2 éléments majeurs d’un week-end qui s’est vu contrarié par un 3e élément : la fin de saison de hockey sur glace en Suisse. Alors que je devais initialement partir avec le reste de la bande le vendredi en direction de la grisaille britannique, un match ô combien important se disputait à Genève. Et si je m’étais résolu au fait de rater le 2e match qui avait lieu le samedi soir, il m’était impossible de prendre un vol le vendredi et de rater le premier. Résultat : j’ai changé mes vols pour partir le samedi matin au lieu du vendredi, payé une blinde en modification de réservation sur le site d’EasyJet tout ça pour un match perdu. Mais au moins j’étais en accord avec moi-même.

Mes souvenirs, tant du match, que du concert, restent finalement assez sommaires. Le match ressemblait à un match anglais traditionnel, avec un public local silencieux et mis à l’amende par les visiteurs. Le plus improbable restant sûrement que quelques mois après ce match, j’ai partagé un taxi durant l’Euro en Ukraine avec un supporter anglais de Nottingham Forest qui était également présent à ce match à Birmingham. Le monde est petit vous dites ?

Le concert quant à lui a évidemment tenu ses promesses, pouvait-il en être autrement avec Rammstein ?Pourtant, je me rappelle avoir passé une partie de celui-ci scotché à l’évolution du score sur la patinoire suisse accueillant le match que j’avais toléré rater. Moralité : vu le résultat, j’aurais mieux fait de me concentrer sur le concert !

Rammstein, Birmingham, Hockey sur glace, Ukraine, Peaky Blinders ? Kamoulox !

Fiche technique

25 février 2012

Birmingham City Football Club-Nottingham Forest 1:2

Championship, England

St. Andrews, 19’166 spectateurs

Prix du billet : 28€

Matchs durant le même séjour : aucun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s