Les dernières journées de championnat ont plusieurs avantages. D’une part, elles sont fixées dès le début de la saison, ce qui permet de planifier son voyage bien à l’avance. Et surtout, elles réservent bien souvent des matchs à suspense, que ce soit pour une promotion ou une relégation.

Pour les clubs ne jouant ni l’un ni l’autre mais dont les fans sont satisfaits de la saison, les ambiances sont souvent assez festives alors qu’elles peuvent être bien plus tendues dans les clubs réalisant une saison au-dessous des attentes.

Pour le match du jour dans la plus belle ville d’Allemagne, chaque équipe est concernée par l’un des scénarios ci-dessus. Le Dynamo, néo-promu en 2. Bundesliga, finit la saison à une très belle 5e place et sera longuement fêté par son public en fin de match. Pour l’Arminia Bielefeld, l’adversaire du jour, la donne est tout autre.

En fonction des résultats sur les autres terrains, l’Arminia – qui lutte actuellement pour son maintien en Bundesliga, preuve que tout va très vite – pourrait être relégué. C’est donc avec un œil sur le totomat et l’autre sur le match du jour que le parcage, archi-bondé, vivra son match.

Une fois n’est pas coutume, c’est juste à côté de ce parcage que j’ai pris mes places. Un petit couac le jour de l’ouverture de la billetterie et ce sont les seules que j’ai pu trouver. Il me sera donc difficile de profiter de l’ambiance des Ultras du Dynamo, parce que mes voisins de gauche furent plus que bruyants. La preuve avec la vidéo ci-dessous, au moment où les joueurs de l’Arminia viennent fêter le maintien avec leurs fans. J’ai d’ailleurs ce chant en tête plus souvent qu’à son tour et des légers frissons à chaque fois que je la revisionne.

Car oui, à la faveur d’un match nul et d’une égalisation à la 84e minute, Bielefeld s’assure une saison de plus en 2e division allemande. Et c’est d’ailleurs d’une tristesse infinie que ce public n’ait pas pu vivre sa saison en Bundesliga cette année, car c’est vraiment un public qui gagne à être connu. Je n’ai pas spécialement d’affinités pour ce club, mais c’était assez fort de les voir se sauver en direct.

Je le disais plus haut, difficile dans ces circonstances de véritablement entendre le « K-Block » comme à mon habitude, hormis la petite fête organisée après le match. C’est un peu bizarre comme sentiment, mais ça ne m’aura pas empêché de passer un agréable moment quand même.

Et puis bon, Dresden reste la plus belle ville du pays, donc le reste de la journée aura forcément été à la hauteur !

Fiche technique

21 mai 2017

SG Dynamo Dresden-DSC Arminia Bielefeld 1:1

2. Bundesliga, Deutschland

Rudolf-Harbig-Stadion, 30’530 spectateurs

Prix du billet : 24.20€

Matchs durant le même séjour : Chemnitzer FC-FC Hansa Rostock

Un commentaire sur « 2017-05-21 SG Dynamo Dresden-DSC Arminia Bielefeld : un bruyant maintien »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s