Je reconnais volontiers que je ne suis pas le plus grand fan des tribunes anglaises, qui ne correspondent pas à ce que j’aime le plus en matière d’ambiance. Néanmoins, je prends quand même un certain plaisir à aller voir du foot outre-manche, de préférence dans les divisions inférieures.

Comme je connais moins bien les ambiances anglaises qu’allemandes par exemple, j’ai demandé conseil à des personnes bien plus connaisseuses que moi pour établir mon programme groundhopping durant mon séjour à Londres fin 2017-début 2018. Et on m’a rapidement conseillé de me rendre à Luton, sans la moindre hésitation. Que ces spécialistes du foot anglais en soient ici remerciés : ça valait le détour.

Après une petite heure de train depuis le centre de Londres, je me rends au stade à pied et voit défiler tout le charme de l’Angleterre sous mes yeux. Petites maisons en briques alignées tout le long du chemin et, au détour d’une de celles-ci, un stade. Planté au beau milieu d’un quartier résidentiel, situation comme on en fait presque plus qu’en Angleterre malheureusement.

Après avoir récupéré mon billet dans une petite cabane à côté du stade, je prends place dans la tribune principale, où ma place est située juste derrière un poteau servant à supporter le poids du toit. Typiquement anglais là-aussi, tout en me rappelant certains souvenirs de mes premières années au Stades Charmilles.

Les tribunes de ce stade, qui est plein un 1er janvier à 15h pour un match de 4e division, ont une architecture assez originale. Celle qui me fait face abrite les loges « VIP » d’un autre temps. Sur ma droite, la « terrace » dans laquelle le public restera debout tout le long du match (que ça fait du bien à voir en Angleterre) et sur ma gauche, la tribune abritant le parcage. Avec trois hauteurs de toit différentes, on pourrait croire qu’elle a été construite par un architecte bourré. En gros, ça ne ressemble pas à grand chose, mais ça rend ce stade superbe. Je n’en ai pas fait 50 en Angleterre, mais celui-ci est à ce jour mon favori. Et de très loin.

Il y a une ambiance bien particulière autour d’un stade un 1er janvier, les effluves d’alcool de la veille sont tout juste remplacées par celles du jour. Et même si l’ambiance restera très anglaise (quelle surprise !), l’atmosphère de ce match était assez magique.

Les supporters de Lincoln, qui se sont tapés plus de 3h de train pour venir à Luton, ont allègrement rempli le parcage, sans surprise pour moi vu que ceux m’ayant conseillé ce match m’avaient prévenu que c’était un club très suivi à l’extérieur. Ils devaient être un bon millier à garnir le parcage, avec quelques poussées assez puissantes, notamment au moment où leur équipe a ouvert le score.

Il fait très froid en ce 1er janvier 2018, mais l’atmosphère et les buts m’ont fait oublier la couleur de mes doigts de pied.

Se pose maintenant une question toute simple : existe-t-il un meilleur moyen de débuter une année qu’en se rendant au stade un 1er janvier ?

Fiche technique

1er janvier 2018

uton Town FC-Lincoln City 4:2

League Two, England

Kenilworth Road, 9’659 spectateurs

Prix du billet : 24£

Matchs durant le même séjour : Watford FC-Leicester City, Millwall FC-Queens Park Rangers, Leyton Orient-Bromley FC, Crystal Palace FC-Manchester City FC

Un commentaire sur « 2018-01-01 Luton Town FC-Lincoln City : le meilleur moyen de débuter une année »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s