J’essaie en principe de ne pas faire qu’un aller-retour pour un match quand je vais en Allemagne. Il y a tant de choses – et de matches – à voir dans ce pays que c’est dommage de n’y passer qu’une petite journée. Mais il y a des fois où c’est la seule solution pour aller visiter un stade qui manque à ma collection.

C’est donc très tôt le jour du match que je prends un vol pour München, puis un bus jusqu’à Regensburg, et non pas Ratisbonne, comme ça se dit une fois francisé. Malheureusement, je n’ai pas beaucoup de temps sur place avant le match et après le match, je suis contraint de me « réfugier » dans ma chambre car j’avais de grosses révisions à effectuer. Eh oui, il faut parfois savoir jongler avec plein de choses pour aller voir un match de foot.

C’est dommage, car le peu que j’ai pu voir de Regensburg m’a paru plutôt agréable et je me serais bien vu siroter une bière sur une des nombreuses terrasses du centre ville mais bon, il y a parfois des choix à faire.

J’ai toujours un petit peu de mal avec les nouveaux stades, qui ont une fâcheuse tendance à tous se ressembler à manquer de charme. Celui de Regensburg manque en effet un peu de charme, mais a par contre l’avantage d’être construit comme j’aime, à savoir avec 4 angles cassés. Dommage néanmoins de les avoir fermés avec des grandes vitres. Ca reste tout de même un nouveau stade plutôt plaisant, ce qui est loin d’être le cas de tous.

Je retiens surtout de ce match que c’est l’une des trop rares fois où j’ai vu le Dynamo s’imposer à l’extérieur, pour le plus grand bonheur du parcage, évidemment archi-comble, ainsi que des nombreux autres Dynamo-fans présents dans le stade.

Du côté des locaux, l’humeur était à la contestation contre les propriétaires du club. Ca n’a pas empêché le public d’encourage les siens, mais Regensburg n’a pas les armes pour faire le poids face à un parcage comme celui-ci.

Si le Covid n’était pas venu tout bousiller, j’aurais pu retourner dans la région pour un match de Champions Hockey League censé se disputer à quelques kilomètres de là, j’espère que ce n’est que partie remise. Car la Bavière mérite incontestablement que je m’y attarde un peu.

Fiche technique

17 septembre 2017

SSV Jahn Regensburg-SG Dynamo Dresden 0:2

2. Bundesliga, Deutschland

Jahnstadion Regensburg, 14’831 spectateurs

Prix du billet : 38€

Matchs durant le même séjour : aucun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s