10 jours après mon entrée en lice dans cet Euro pour un Angleterre-Russie encore dans toutes les mémoires, me voici pour la 3e fois de mon séjour à Bordeaux, qui m’aura en quelque sorte servi de camp de base. Troisième match au Matmut Atlantique et 10e match en 11 jours entre le 10 et le 21 juin. Seul le 17 restera vierge dans mon agenda, ce que je me pardonne bien volontiers.

Cette affiche entre la Croatie et l’Espagne mettait aux prises un des publics que j’avais le plus envie de voir (la Croatie) contre celui dont je me foutais le plus, l’Espagne. Car si l’Espagne est un pays que j’apprécie, j’ai un peu plus de mal avec ce qui tourne autour de son football. Et autant le dire tout de suite, ce n’est pas la « prestation » du public ibérique ce soir-là qui va me faire changer d’avis. Et comme les pauvres ont un hymne national sans parole, ils ne peuvent même pas profiter de ce moment-là pour donner un peu de voix.

Du côté des Croates, on est bien loin de ces considérations. Hymne chanté fièrement et support vocal tout au long du match, ça fait partie du top de ce que j’ai vu durant ces 10 jours. Un petit peu de pyrotechnie pour ne rien gâcher et, pour couronner le tout, une victoire sur le terrain.

Ainsi s’achève donc une dizaine assez folle – il me reste quand même encore deux matchs à faire, mais au départ de Genève – durant laquelle le groundhopping, ou le fait de « sauter de stade en stade » n’aura jamais aussi bien porté son nom. Mais entre deux match, mon compagnon de galère et moi avons aussi eu l’occasion de visiter des coins sympa, et surtout de bien boire et manger. Parce que c’est aussi ça le groundhopping : un voyage « normal » au cœur d’un pays durant lequel on ajoute la visite de quelques stades.

Fiche technique

21 juin 2016

Croatie-Espagne 2:1

Euro 2016, France

Matmut Atlantique, 37’245 spectateurs

Prix du billet : 55€

Matchs durant le même séjour : Angleterre-RussiePologne-Irlande du NordIrlande-SuèdeAutriche-HongrieRoumanie-Suisse, Allemagne-Pologne, Belgique-Irlande, Suisse-France, Russie-Pays de Galles, Suisse-PologneFrance-Irlande

7 commentaires sur « 2016-06-21 Croatie-Espagne : il est temps de rentrer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s