Le hasard des calendriers faisant parfois bien les choses, j’ai pu, à peine quelques heures après avoir bouclé mon tour des stades de 2. Bundesliga, découvrir l’un des rares qu’il me manquait à l’échelon inférieur : le mythique Stadion an der Grünwalder Straße. La dernière fois que j’avais vu évoluer le 1860 München, c’était dans un stade beaucoup trop grand pour lui, même si mon souvenir reste inoubliable.

Suite à une rétrogradation en 4e division, le 1860 a donc retrouvé « son » stade dans son quartier de Giesing pour le plus grand plaisir des fans. Un vrai stade à l’ancienne dans lequel trouver un billet ne s’annonçait pas mission aisée selon différentes personnes avec qui j’avais pu échanger. Pensant devoir m’armer de patience à l’ouverture de la billetterie en ligne, quelle ne fut pas ma surprise de pouvoir me procurer un billet en moins de 5 minutes, sans aucune difficulté !

Seul bémol : je suis contraint de prendre un billet dans la tribune des ultras locaux, faute de disponibilités ailleurs. Je n’aime pas ça pour deux raisons : je ne considère pas être à ma place dans une tribune comme celle-ci et surtout, il est beaucoup plus difficile de profiter de l’ambiance, tant des locaux que des supporters visiteurs, présents en nombre ce jour-là. Il faut dire que ces derniers jouaient (et finiront par obtenir) la montée en 2. Bundesliga.

De ma position, il m’a été difficile de profiter réellement de l’ambiance, tant d’un côté que de l’autre. En revanche, j’ai profité de me balader dans et autour du stade et il n’y a pas à dire : ça, c’est un stade de foot à mes yeux. Est-ce qu’il est beau ? Pas forcément. Confortable ? Je n’irais pas jusque là. Mais situé dans un quartier populaire et respirant le football, il entre beaucoup plus dans mes standards que ces nouvelles enceintes dépourvue de charme pour bon nombre d’entre elles.

La victoire de Karlsruhe, qui se rapprochait ainsi de la promotion, fut longuement fêtée par les joueurs et le parcage dans une magnifique communion. Je n’ai pour ma part pas vraiment pu m’attarder, puisque mon train direction København via Hamburg n’allait pas forcément m’attendre en gare de München.

72h avant ce match, je buvais une bière à Prague, puis une autre aux Pays-Bas 48h avant le coup d’envoi de ce match à München. Et dans moins de 24h, je prendrai place dans un stade au Danemark. C’était ça, ma vision du groundhopping avant ce foutu Covid.

Vivement septembre !

Fiche technique

27 avril 2019

TSV 1860 München-Karlsruher SC 0:2

3. Liga, Deutschland

Städtisches Stadion an der Grünwalder Straße, 15’000 spectateurs

Prix du billet : 15€

Matchs durant le même séjour : FSV Zwickau-Würzburger KickersSV Viktoria Aschaffenburg-SV Schalding-Heining, SG Dynamo Dresden-1. FC Köln, FSV Wacker 90 Nordhausen-Berliner FC Dynamo, SK Slavia Praha-AC Sparta Praha, Willem II-PSV Eindhoven, FC Ingolstadt 04-SG Dynamo Dresden, Brøndby IF-Esbjerg fB, FC Nordsjælland-FC Midtjylland

5 commentaires sur « 2019-04-27 TSV 1860 München-Karlsruher SC : de retour dans son vrai stade »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s