L’Olmypiastadion de München est un stade sur lequel j’avais pendant un moment fait une croix, sachant que plus aucun match ne s’y jouait. Mais comme depuis peu le Türkgücü München y a pris ses quartiers, l’occasion était beaucoup trop belle et à ne surtout pas rater.

L’affiche du jour n’est pas, mais alors pas du tout, sexy. Les « locaux » reçoivent le Viktoria Köln, qui n’est pas à proprement parler un club qui draine un gros public. Quant au public local, il suffit de voir le nombre de personnes présentes pour constater que ce n’est pas l’attraction du siècle. 1’016 spectateurs dans un stade pouvant en contenir 69’000, c’est assez triste. Surtout si l’on considère qu’une part non négligeable de cette affluence étaient des groundhoppers.

Ce n’est donc pas le match qui m’a trainé à München un vendredi soir, mais bien le stade dans lequel il se déroulait. Pourtant, sa forme ovale et sa piste d’athlétisme n’ont a priori pas de quoi me séduire, mais ce stade n’en est pas moins un petit bijou. Construit pour les JO de 1972, il se démarque par son originalité et son somptueux toit, qui ne recouvre que la moitié du stade. Il est absolument gigantesque et mérite absolument le coup d’oeil.

Avant le match, je vous conseille d’aller sur la butte qui le surplombe, depuis laquelle vous aurez une vue sur une grande partie du parc olympique, le tout en compagnie d’un nombre incalculable de souris. Et si vous avez plus de temps, il parait que la vue depuis le haut de l’Olympiaturm vaut le détour. J’y retournerai probablement lors de ma 2e visite programmée ici pour un match avec un public un peu plus nombreux… si le Covid ne s’en mêle pas.

Absolument rien à signaler en terme d’ambiance, avec un petit groupe de 15-20 personnes de chaque côté mais sans activité notoire.

J’ai la chance d’avoir visité 90 stades à ce jour en Allemagne et l’Olympiastadion est sans conteste le plus beau et le plus impressionnant. Il est surtout totalement unique, donc si vous avez l’occasion de vous y rendre, n’hésitez pas un instant. D’ailleurs, soit dit en passant, le Türkgücü München reçoit son voisin du 1860 le 22 janvier prochain. Si le Covid nous laisse tranquilles, ça promet une belle invasion !

Fiche technique

5 novembre 2021

Türkgücü München-FC Viktoria Köln

3. Liga, Deutschland

Olympiastadion München, 1’016 spectateurs

Prix du billet : 15€

Matchs durant le même séjour : 1. FC Saarbrücken-1. FC Kaiserslautern, Karlsruher SC-Hamburger SV

2 commentaires sur « 2021-11-05 Türkgücü München-FC Viktoria Köln : la découverte du plus beau stade d’Allemagne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s