C’est peu dire que ce match a fait parler dans les médias en raison notamment de la quantité astronomique de fumigènes allumés par le parcage stéphanois durant le match. Une nouvelle fois, il me semble qu’on en a fait beaucoup pour pas grand chose. Mais commençons par le début.

Programmé le dimanche 2 janvier, soit la veille de l’entrée en vigueur des nouvelles restrictions frappant notamment les stades, ce match était l’occasion parfaite d’aller voir l’ASSE dans un petit stade plein avec un parcage qui s’annonçait bien garni vu la relativement faible distance à parcourir entre Sainté et Louhans, ville dans laquelle Jura Sud a été obligé de s’exporter.

Je guette rapidement l’ouverture de la billetterie et celle-ci n’aura lieu que physiquement : aucun système de billetterie en ligne ne sera mis en place. Une semaine avant le match, je prends donc la route d’Oyonnax, où se situe le point de vente le plus proche de chez moi. Bien m’en a pris, puisque deux jours plus tard l’annonce de la limitation du nombre de spectateurs, et donc la fermeture provisoire de la billetterie, tombe.

Nous ne serons donc que 5’500 dans un stade pouvant soi-disant en contenir presque 10’000. Je me demande bien où on aurait pu caser 4’500 personnes en plus…

J’arrive dans la file à l’entrée du stade plus de 30 minutes avant le début du match, ce que je pense être suffisant pour voir le début de celui-ci. Il n’en sera rien : ce stade n’est pas habitué à voir autant de monde et l’organisation est quelque peu débordée. Je raterai donc les « incidents » ayant provoqués l’arrêt du match, je ne vais donc pas me permettre de juger ceux-ci. Même si bien qu’ayant rien vu, je n’écrirais sûrement pas autant de conneries que ceux qui jugent depuis leur canapé ou certains qui étaient au stade et qui cherchent le retweet à coup d’annonces sensationnalistes… Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a eu ni blessés, ni bagarre et que l’interruption du match était probablement bien trop longue vu les circonstances.

Cette interruption me permet du coup de voir le début du match. J’ai presque envie de me dire que ça me fait une belle jambe, puisque l’avant-match proposée par le parcage m’intéressait bien plus que le match en lui-même. Heureusement, les Stéphanois avaient manifestement un stock de fumis à cramer avant la nouvelle pause forcée qui arrivait ; je ne suis pas sûr qu’il se soit écoulé plus de 3 minutes sans une torche allumée.

Bien qu’aux portes de la relégation en championnat et engluée dans une grave crise institutionnelle, l’ASSE peut compter sur un public nombreux et bruyant. J’étais venu voir un parcage en feu, je n’ai pas été déçu.

Pas grand chose à signaler évidemment du côté des locaux, hormis un petit groupe en face de moi qui a vaguement tenté 2-3 chants. En revanche, alors que l’on parle souvent de la « magie de la coupe » pour les joueurs, on ne parle pas assez du côté insupportable que ça génère du côté du public des « petits » clubs.

Il est évident que ce genre d’affiches attire des gens qui se disent supporters du petit club alors qu’ils ne mettent les pieds au stade que tous les 2 ans, et en soi je n’ai rien contre ça. Mais à partir du moment où tu te rues sur la billetterie pour aller voir un « gros », à quel moment tu te dis que passer ton match à l’insulter c’est la meilleure chose à faire ? Tu vas au stade tous les 2 ans avec dans l’unique but d’insulter durant 90 minutes le club qui t’a fait bouger de ton canapé ? Il y a définitivement des comportements que j’ai du mal à comprendre.

Et encore, je ne parle pas du type qui est venu voir ce match avec son bonnet de l’OL et qui s’est retrouvé tout surpris que quelqu’un le lui enlève.

N’en déplaise aux moralisateurs et aux donneurs de leçon experts du foot français, ce fut une belle soirée de football. Et nul doute que les joueurs de Jura Sud n’ont pas détesté jouer dans un stade en feu comme c’était le cas en ce 2 janvier glacial.

Fiche technique

2 janvier 2022

Jura Sud Foot-AS Saint-Etienne 1:4

Coupe de France

Parc des Sports du Bram, 5’500 spectateurs

Prix du billet : 20€

Matchs durant le même séjour : aucun

Un commentaire sur « Jura Sud Foot-AS Saint-Etienne : tout ça pour ça »

Répondre à Kevin_G Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s